Complainte de qui n’a plus ses os

j’en avais marre alors
j’ai brûlé tous mes os
au fond du jardin avec les feuilles mortes
et les punaises de lit
c’est plus relax
maintenant
j’ai plus besoin de m’appuyer nulle part
avant je tenais tout le bordel de mon organisme
bien droit
en tout cas à la verticale
chaque jour
je l’accrochais à des chaises
ou des rampes d’escaliers
des clinches de porte
des trottoirs
maintenant tout est plus simple
sans os
c’est vraiment détente
je recommande
j’ai plus qu’à me traîner
comme un blob drôle
sans trop l’ambition
d’atteindre une posture quelconque
une situation en courbe ascendante
dans le monde
maintenant je roule
espèce de chewing-gum sans vergogne
une patate trop cuite
une balle magique
sur la moquette
ça fait rire les collègues
et mon nouveau job me plaît
préposé à l’anti-stress
on me malaxe jusqu’à l’os que personne ne trouve
on me pétrit
en rêvant de pains étranges
dans des vallées sans pression des vallées volantes où
l’herbe plane au-dessus des nuages
les chiens me mâchouillent dans le quartier
les enculés
ils me prennent pour leur poulet en caoutchouc
c’est le hic
mais on s’habitue

no responses for Complainte de qui n’a plus ses os

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *