à l’avenir #1 : transmerde-humanisme

A l’avenir plus personne ne va chier. Des nano-machines directement implantées par colectomie dézingueront la merde en la téléportant dans une dimension parallèle. On stockera notre merde dans d’autres univers. La grande occlusion des anus, devenus aussi inutiles que des petits doigts de pieds, augurera l’ère des culs métaphysiques, éloignés de toutes souillures métaboliques. On se souviendra, sous forme de légendes bizarroïdes (il y a longtemps, l’humanité était soumise au Dieu chiotte etc.), on se souviendra du temps où l’on donnait à la terre le fruit de ses entrailles, où l’on s’incluait dans le cycle naturel bien malgré nous, et où l’existence était décomptée au minuteur des boyaux. Peut-être même que des habitants d’autres univers stockent déjà leurs excréments dans le notre ! Les soleils comme autant de fontaine de pisse et les trous noirs comme autant de sphincters motivés. La gravité, simplement la désescalade de leurs matières fécales. On prospère là-dedans, à l’image des insectes dans du fumier.

 

no responses for à l’avenir #1 : transmerde-humanisme

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *